Biographie

WENDY TREBIER

Bercée par le rêve d’être danseuse étoile, Wendy danse pour la première fois à l’âge de 3 ans et demi, non loin d’Agen dans le Lot et Garonne (47). Longuement plongée dans la danse Classique, elle est déterminée a en faire son métier. Plus tard, vers l’âge de 14 ans, vient un goût nouveau, chargé de sensations inhabituelles. Fini les bras en couronne, le Modern’jazz est venu apporter une nouvelle corde à son arc qui sera bien complet.

Formée à la technique Modern’jazz par Sonia Casasola (disciple d’Anne-Marie Porras), et aux techniques Jazz et Classique par Agnès Maye-Corne (formée à la technique Graham, la méthode Alvin Ailey, ainsi que par Jeanne Albertini en classique au conservatoire de Toulouse), elle a pu acquérir de solides bases pour découvrir le monde extérieur. En participant à de nombreux stages internationaux, de nouvelles gestuelles, de nouvelles pédagogies sont venues s’ajouter à sa technique. Ils sont une façon de se nourrir et d’agrémenter son style afin de se forger une personnalité unique.

Forte de nombreuses expériences scéniques, après avoir intégré la compagnie TREMPLIN en 2008, son penchant pour la création s’est développé. Ainsi âgée de 15 ans, elle en est venue a créer en collaboration avec Marie Droulez, danseuse du CNSMD (Centre National Supérieur de Musique et de Danse) de Paris, le duo KONFLIT, qui leur a valu une médaille d’or au niveau Régional et une autre au niveau National lors du concours de la Confédération Nationale de Danse.

Arrivée sur Bordeaux en 2012, Wendy a cherché à perfectionner sa danse, et à se former pédagogiquement. C’est auprès de Sophie Madre directrice du Slide Studio, qu’elle trouvera chausson à son pied. Elle lui confiera ses classes, et la formera en tant qu’assistante.

En 2013, Wendy obtient son Examen d’Aptitude Technique (E.A.T), option Jazz, en candidat libre, avec l’aide d’Agnès Maye Corne, Karen Blend et Marie Droulez. Trois ans plus tard, elle obtient son Diplôme d’état (D.E) de professeur de danse, option Jazz, au centre James Carlès de Toulouse. C’est le début de la grande aventure du professorat !